barrieres_esplanade

Piqûre de rappel à la raison et à la responsabilité

barrieres_esplanade

Comme il est accessible, pour un enfant turbulent, de basculer dans le vide…

On aurait pu espérer que lors des travaux de réaménagement et d’étanchéité entrepris dernièrement sur l’esplanade Marie Paradis, initiés dans le but de mener à bien les travaux de peinture à l’intérieur du parking souterrain, la question mainte fois soulevée de la dangerosité des gardes-corps aurait enfin été prise en compte par la municipalité en place, et que le nécessaire serait fait.

Malheureusement, qu’il semble difficile pour les initiatives d’Élan Citoyen, lorsqu’elles ne sont pas issues de la pensée unique, de ne pas se heurter à une fin de non recevoir.

Il s’agit pourtant ici d’un problème majeur de sécurité concernant les enfants.

Devrions-nous nous contenter d’espérer que jamais un accident grave ne survienne ?

À suivre…
Lire notre article d’octobre 2016.

À Saint-Gervais, le 27 juin 2017.
Élan Citoyen.

5 réponses
  1. Olivier HOTTEGINDRE dit :

    Philippe m’a demandé d’insérer cet article qu’il a rédigé.
    C’est pourquoi il apparaît avec mon nom.
    À vos commentaires !

  2. Olivier HOTTEGINDRE dit :

    Bon il y a quand même 2 paragraphes qui me contrarient…
    1/ Celui commençant par « Malheureusement ».
    N’oublions pas que nous nous sommes récemment félicités (dans Projections je crois) que certaines de nos idées avaient fait évoluer certains dossiers.
    Je vous propose donc d’être moins « systématiques » :
    « Malheureusement, qu’il semble difficile pour les initiatives d’Élan Citoyen, lorsqu’elles ne sont pas issues de la pensée unique, de ne pas se heurter à une fin de non recevoir. »
    2/ La phrase commençant par « Espérons ».
    Car il est évident que la municipalité ne pourra pas se défiler. Et en relisant cette phrase, j’ai l’impression que nous espérons échapper à l’accident grave car la municipalité ne pourrait pas se défiler, alors que le drame est ailleurs.
    Je vous propose :
    « Devrions-nous nous contenter d’espérer que jamais un accident grave ne survienne ? »

  3. Karen CHABOUD NICOLELLO dit :

    C’est une bonne idée de rappeler ce risque encouru par les citoyens du village et leurs enfants, et par la mairie qui serait forcément mise ne cause en cas d’accident…
    En effet, nous nous sommes félicités plusieurs fois d’avoir contribué à faire avancer les dossiers. Il faut donc être plus modéré sur le paragraphe en question.
    Je valide ton article Philippe avec les propositions de modifications d’Olivier. Merci

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire