Entrées par Laurent DUFFOUG-FAVRE

Ancien refuge du Goûter : entre amateurisme et inconscience ?

En séance du conseil municipal du 8 juillet 2015 (cliquer ici pour lire l’extrait de la délibération 2015/135), Monsieur le maire proposait une délibération pour résilier la « concession de terrain conclue le 28 février 1958 entre la commune et le CAF ». Puis en séance de conseil municipal du 14 octobre 2015 (cliquer ici pour lire l’extrait […]

Taux d’imposition communaux à Saint Gervais : On nous aurait menti?

Pendant la séance de conseil municipal saint-gervolain du 20 décembre 2017 la majorité en place s’est félicitée de la gestion dynamique de la fiscalité de la collectivité en précisant que la baisse des taux pour les taxe d’habitation et taxe foncière était exemplaire. Nous avions expliqué dans l’article du 11 février 2016 comment les taux d’imposition […]

Démagogie à l’état pur!

En préliminaire du conseil municipal du 11 octobre 2017, pendant le quart d’heure consacré aux questions du public, Monsieur le Maire , n’ayant aucune question, a jugé bon de parler de son actualité et de sa vision de la montagne et plus particulièrement du Mont-Blanc. Le monologue de Monsieur Peillex a débuté sur l’initiative critiquée […]

La vallée de l’Arve en « territoire respirable »

La députée du Mont-Blanc Sophie DION a obtenu du ministère de l’Environnement la création d’un nouveau plan de protection de l’atmosphère, ainsi que la mise en place d’une convention spécifique territoire respirable. Le PPA II intègre l’arrêté d’août dernier permettant de déclencher  des mesures contraignantes dès le premier jour de prévision d’un dépassement persistant, de […]

L’eugénisme en urbanisme à Saint-Gervais

Au conseil municipal du 14 septembre 2016 une délibération sur l’agrandissement de l’observatoire astronomique à proximité du Mont d’Arbois a suscité un tollé de la part de nombreux membres de la majorité pour un problème de couleur de l’édifice. Certains membres de la majorité ont argumenté sur le fait que la couleur n’était pas belle et dénaturait le paysage. […]