refuge_gouter_ancien

Ancien refuge du Goûter : entre amateurisme et inconscience ?

refuge_gouter_ancien

En séance du conseil municipal du 8 juillet 2015 (cliquer ici pour lire l’extrait de la délibération 2015/135), Monsieur le maire proposait une délibération pour résilier la « concession de terrain conclue le 28 février 1958 entre la commune et le CAF ».

Puis en séance de conseil municipal du 14 octobre 2015 (cliquer ici pour lire l’extrait de la délibération 2015/200), un protocole de résiliation était présenté au vote des conseillers.

À chacun de ces conseils les membres de l’opposition ont fait part de leur perplexité dans la gestion de ce dossier.

Les réponses laconiques de Monsieur le maire ne convainquaient pas les élus d’Élan Citoyen quant à la viabilité juridico-financière du projet.

En séance du conseil municipal du  8 février 2017 (cliquer ici pour lire l’extrait de la délibération 2017/006), les élus d’Élan Citoyen expliquaient leurs réticences à demander une subvention pour un projet soulevant bon nombre d’incertitudes administratives, techniques, juridiques et financières relatives à la  possible réhabilitation de l’ancien refuge du Goûter.

Monsieur le maire répondait que les travaux seraient réalisés en 2017 pour une ouverture en juin 2018.

Aujourd’hui, comprenant que les travaux sont irréalisables en l’état, Monsieur le maire se dit prêt à aller en prison (cliquer ici pour lire l’article du Dauphiné Libéré du 23 juin 2018).

Il est de la compétence de l’opposition municipale de préserver l’intérêt général de notre collectivité en dénonçant l’incohérence dans la gestion des dossiers par la majorité, ceci afin d’éviter que l’histoire ne se répète et que les contribuables saint-gervolains ne soient une fois encore lésés par des décisions irréfléchies (cliquer ici pour lire l’article « la vérité sur la dette de 2001 en héritage »).

Dans ses propres déclarations, Monsieur le maire de Saint-gervais qualifie les autres élus du Pays du Mont-Blanc, du Département, de la Région, de France et d’Europe, le ministre de l’environnement, les fonctionnaires ou membres des associations de défense, de personnes incompétentes.

Mais n’est-ce pas ailleurs qu’il faut trouver la personne incompétente ?

À Saint-Gervais, le 26 juin 2018,
Élan Citoyen.

À lire sur le même sujet :
À propos du nouveau et peut-être ancien nouveau refuge du Goûter
Pas de vacances pour Monsieur HULOT

5 réponses
  1. Michèle PRÉAU dit :

    Bonsoir. Très bien Laurent. J’ai fait une petite toilette . La dernière phrase: les associations « de défense », je comprends: associations défense de l’environnement en général et du site du MB en particulier. Est-ce ce que tu as voulu dire? Laisser tel quel ou préciser?

  2. Michèle PRÉAU dit :

    Je propose de modifier la dernière phrase ainsi=

    D’après ses propres déclarations, si tous les élus autres que le maire de Saint Gervais ,fonctionnaires ou membres d’associations de défense, élus du Pays du Mont Blanc, du Département de la Haute Savoie, de la Région Rhône Alpes Auvergne, de France ou d’Europe sont incompétents, on peut légitimement et très sérieusement se demander :
    « si l’incompétence n’est pas ailleurs ? »

  3. Karen CHABOUD dit :

    Merci Laurent, ton article est très bien.

    Je valide les remarques de Michèle et je suggère en plus de supprimer « prises dans l’urgence » (décision irréfléchies prises dans l’urgence). Ce n’est pas un problème de temps, puisque ce dossier dure depuis des années, c’est surtout que MLM se croit au dessus des lois et fait n’importe quoi… Comme dans la plupart des dossiers.

    La tournure de la dernière phrase me gêne un peu et n’est pas très claire.
    Je suggère : « D’après ses propres déclarations, Le maire de Saint-gervais soutient que tous les autres élus du Pays du Mont-Blanc, du Département, de la Région , de France et d’Europe ainsi que les fonctionnaires ou membres des associations de défense sont incompétents. On peut alors se demander légitimement si l’incompétence ne vient pas d’ailleurs?…

    Voilà, je suis évidemment favorable à une parution rapide de ton article.

  4. Olivier HOTTEGINDRE dit :

    Très bonne idée selon moi que de relever cet épisode pitoyable, merci Laurent.
    J’ai repris les souhaits des uns et des autres, ajouté les miens et compilé le tout dans l’article ci-dessus.
    Puis j’ai ajouté les liens qui vont bien et la mise en page (enfin re-maîtrisée).
    Afin de garder en mémoire la version originale de Laurent, vous pouvez le lire juste en-dessous.
    C’est prêt à publier après avoir supprimé la version non retenue.

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire