logo_4_fleurs

4 fleurs

logo_4_fleursLa commune de Saint-Gervais s’enorgueillit de ses 4 fleurs.

S’il est vrai que le centre-ville peut contribuer à cette belle distinction, dès que l’on s’en éloigne, la carte postale est moins bucolique.

Les touristes peuvent ainsi admirer l’énergie déployée pour que tout soit net et propre au centre ville, mais certains d’entre-eux apprécieraient probablement de se promener sur des sentiers de randonnée entretenus avec davantage de moyens.

Prenons par exemple le superbe sentier, très fréquenté car sur l’itinéraire du tour du Mont-Blanc, qui mène aux chalets de Miage depuis le Champel, entravé par des troncs d’arbres tombés il y a un an. Les promeneurs passent tantôt dessus ou dessous puis, ce premier obstacle franchi, un autre les attend plus haut : le chemin n’étant pas drainé, l’eau stagne et transforme par endroits le chemin en bourbier.

Ne pourrait-on pas dégager des moyens supplémentaires pour soutenir les agents affectés à l’entretien des chemins de montagne ?
Mais notre collectivité en a-t-elle encore les moyens après l’augmentation significative des charges de personnel ?
Lire par ailleurs notre analyse financière à mi-mandat.
Finalement, la solution ne serait-elle pas de faire passer le tour de France par les chemins de traverse ?

À Saint-Gervais, le 4 juillet 2018,
Élan Citoyen.

4 réponses
  1. Michèle PRÉAU dit :

    Texte proposé par Marie-Hélène. J’ai simplement ajouté l’indication du Champel, et la photo du panneau (qualité?)
    Bravo pour ton initiative!

  2. Olivier HOTTEGINDRE dit :

    Merci Marie-Hélène !
    Je reconnais bien là tes idées.
    Enfin un article made in Decompois.
    Vous allez dire que je chipote, mais pour éviter de dévier sur « Élan Citoyen dit que nos cantonniers ne font pas bien leur travail », je vous propose de renforcer encore sur le manque de moyens… et j’ai dupliqué l’article de Marie-Hélène en bas avec les suggestions.
    J’ai aussi posé la question : a-t-on les moyens de mettre davantage de moyens ? Ceci pour rappeler que nos charges de personnel ont déjà explosé (avec lien sur l’analyse financière à mi-mandat) et que les choix ne sont peut-être pas les bons…
    Les autres suggestions ne sont pas significatives.
    Et surtout je n’y suis pas accroché : on peut très bien publier tel quel.
    Quand même, elle est bien, hein, cette Marie-Hélène…!

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire