Piqûre de rappel à la raison et à la responsabilité

barrieres_esplanade

Comme il est accessible, pour un enfant turbulent, de basculer dans le vide…

On aurait pu espérer que lors des travaux de réaménagement et d’étanchéité entrepris dernièrement sur l’esplanade Marie Paradis, initiés dans le but de mener à bien les travaux de peinture à l’intérieur du parking souterrain, la question mainte fois soulevée de la dangerosité des gardes-corps aurait enfin été prise en compte par la municipalité en place, et que le nécessaire serait fait.

Malheureusement, qu’il semble difficile pour les initiatives d’Élan Citoyen, lorsqu’elles ne sont pas issues de la pensée unique, de ne pas se heurter à une fin de non recevoir.

Il s’agit pourtant ici d’un problème majeur de sécurité concernant les enfants.

Devrions-nous nous contenter d’espérer que jamais un accident grave ne survienne ?

À suivre…
Lire notre article d’octobre 2016.

À Saint-Gervais, le 27 juin 2017.
Élan Citoyen.