Liaison Fayet/Bourg par le TMB : une promesse qui reste à quai

 

TMB_Le_Fayet

 

Lundi 11 août, lors de la réunion publique qui réunissait une majorité de résidents secondaires venus s’informer des derniers projets communaux, une question du public a été particulièrement éludée: celle du projet de liaison entre Le Fayet et le Chef-Lieu par le Tramway du Mont Blanc.


 

Alors que ce projet apparaissait dans le programme de la liste de l’actuelle majorité municipale (parmi les 10 engagements fermes), les explications pour justifier son quasi-abandon ont été très rapides, contrairement à d’autres sujets largement plus développés. En résumé, selon notre 1er magistrat, ce dossier est très compliqué, la concession d’exploitation à la Compagnie du Mont Blanc s’achèvera en 2018, le TMB est géré sous l’autorité organisatrice du Conseil Général, ce projet sera donc repoussé au prochain mandat. Cette nouvelle contradiction ne nous étonne pas.

Pour réaliser cet engagement de créer un tramway urbain entre les deux pôles, Monsieur le Maire a dû avouer la nécessité d’acquérir une nouvelle motrice, dépense exorbitante d’environ 15 millions d’euros hors voie, ce que nous avions pointé lors de la campagne. Il n’a jamais non plus parlé du coût notable que représenterait la liaison sur la chaussée entre la gare TMB de Saint Gervais et le départ de la télécabine au Châtelet, ni des problèmes conséquents sur le trafic routier. Lors de la réunion publique, il a juste présenté les travaux actuels et nécessaires de rénovation de la voie ferrée, sur plusieurs tronçons en amont du village et jusqu’au Nid d’Aigle, financés en partie par le Conseil Général. Il a aussi totalement passé sous silence le dépassement du budget du pont lors du mandat précédent: Savez-vous que le coût des travaux de construction ont été considérablement augmentés par le sur-dimensionnement du pont qui devait supporter le TMB?  (Les structures ont été renforcées pour soutenir le poids du tramway dont le terminus était prévu sur le parking du DMC).

Élan citoyen avait dénoncé ce plan coûteux en termes d’investissement et de fonctionnement, lors de la campagne électorale et présenté un projet bien plus rationnel, flexible, rapide, écologique et économique pour relier les deux secteurs! Vous pouvez consulter notre projet de liaison dans sa version de mars 2014 en cliquant ici.

Nul doute que notre proposition qui est constructive ne sera en aucun cas reprise par l’actuelle majorité! Cette liaison pourtant bienvenue pour faciliter nos déplacements dans les 2 sens et partager nos services sera encore repoussée d’un mandat. Une petite réflexion anodine glissée (presque chuchotée)  lors de cette soirée laisse rêveur: Notre maire a concédé très discrètement  qu’avec la multiplication des projets en cours, il resterait probablement peu de possibilités lors du prochain mandat pour réaliser de telles infrastructures…. doit-on comprendre que les ardoises s’accumulent et ne laisseront aux prochains élus et aux concitoyens que l’obligation de payer les dettes?

 

Le 17 août 2014

150 ans des guides: La montagne est un espace de liberté

affiche_fete_des_guides
La montagne est l’un de nos derniers espaces de liberté, pour la découvrir, il faut apprendre à la connaître, l’apprivoiser et la respecter. Les guides et accompagnateurs tissent des liens entre vous et la montagne. Ils sont à la fois les créateurs des plus beaux itinéraires, ceux qui savent vous emmener dans des niveaux que vous ne soupçonniez pas pouvoir atteindre, être des amis qui sauront vous montrer la voie, vous organiser vos voyages pour que vos rêves de montagne deviennent de belles réalités.


Le battage médiatique que notre Maire a mené tout l’été pour instaurer des restrictions à l’accès au Mont Blanc, et ses interventions permanentes dans la presse et les médias à propos des regrettables incivilités en haute montagne ont été tempérés par les différents intervenants invités, la place, le rôle et les valeurs des guides ont étés valorisés à leur juste valeur.

Les festivités ont battu leur plein du 31 juillet au 3 août derniers et furent une réussite malgré la météo maussade:

Cet anniversaire fut un moment fort qui a rassemblé un public nombreux et des personnalités comme notre députée Sophie Dion et notre préfet Georges François Leclerc lors des cérémonies, et de tous les acteurs de la montagne. La Compagnie de Saint Gervais en regroupement avec la compagnie des Contamines, a créé  un vrai dynamisme autour de cet événement, auquel elle avait convié les compagnies voisines de Chamonix, Megève, Samoëns, Courmayeur.

Lors de sa courte allocution, le président Pascal Chapelland a rappelé que même si les choses ont beaucoup évolué depuis 150 ans, rien n’a changé, « le métier de guide, c’est de faire découvrir la montagne, d’amener des gens à se surpasser ».

De nombreuses animations ont été proposées au public:

– Spectacle aérien et poétique sur corde d’Antoine Le Menestrel, grimpeur et danseur dont le numéro talentueux a été très apprécié, initiations gratuites à l’escalade aux Contamines et au parc Thermal, randonnée et goûter offerts à 150 enfants du département en collaboration avec le Conseil Général, stage « petit montagnard» dès 6 ans, initiation à la marche glaciaire…

– Émouvant hommage aux guides morts en montagne, traditionnels défilé des guides dans les rues et bénédiction des cordes et piolets, appel des guides et remise de médailles aux clients alpinistes fidèles et passionnés,

– Village montagne sur la place avec la présence de nombreux stands: tous les institutionnels de la montagne présentent leur métier: le PGHM, l’ENSA, la fédération française des clubs alpins et de montagne, le CAF de Saint Gervais, les différents acteurs du secours en montagne, …

– Film et débats sur la montagne et le métier de guide à Hautetour et à la salle Montjoie.

– Sortie aux éditions Guérin du livre «Les enfants du Mont Blanc» qui retrace l’épopée des guides du Val Montjoie,  la construction des refuges, les dynasties de guides, les témoignages des familles de guides, la  mise à l’honneur des grands noms et illustré de nombreuses photos, réception à Hautetour, où ont également été présentées la médaille et la pièce de monnaie tirées pour l’occasion.

– Exposition d’une série de photos artistiques de Roxane Petitier , réalisées  pour l’occasion par la superposition de visages des guides aux paysages de Saint Gervais, ou le détournement symbolique et poétique des objets /attributs du guide.

– Animations musicales avec la Chorale de la Compagnie des guides de Chamonix accompagnés de cors des Alpes, l’ Harmonie municipale, les danses traditionnelles de la Chamoschire, le groupe vocal de l’Ecole de Musique…

– Repas le samedi soir avec plus de 300 convives et grand bal, tirage de la tombola au profit de la caisse de solidarité…

Un grand merci aux guides pour ce temps fort de l’été et les valeurs transmises de solidarité, de liberté, de relation aux autres.

2014-07-31_dl_150_ans_des_guides   2014-03-08_dl_fete_des_guides1   2014-03-08_dl_fete_des_guides2  2014-07-29_dl_3_questions_a_pascal_chapelland
Août 2014